L’effet papillon… Petits macarons, grande addiction !

Before image

« Une simple bouchée de ces macarons

peut développer une sévère addiction

Petite action, grande répercussion

C’est l’effet papillon ! »

 

D’un simple battement, ces petits macarons vont créer une tornade de compliments ! Pourquoi ? Parce qu’ils sont moelleux à souhait et qu’ils ne sont pas trop sucrés !

Recette pour une quarantaine de macarons :

Tant pour tant : 150 gr de poudre d’amandes / 150 gr de sucre glace

2 x 50 à 60 gr de blancs d’œufs

220 gr de sucre en poudre + 30 gr de sucre

50 gr d’eau

Préchauffez votre four à 150-160°C

Mélange 1 : Réaliser un tant pour tant en mélangeant la poudre d’amandes et le sucre glace. Le passer au tamis (cette étape est importante si vous souhaitez avoir des macarons bien lissent !). Ajouter les premiers blancs d’œufs et mélanger jusqu’à obtenir une pâte d’amande bien homogène.

Mélange 2 : Réaliser une meringue italienne. Mettre 220 g de sucre en poudre dans une casserole et recouvrir avec les 50 gr d’eau. Faire chauffer progressivement jusqu’à ce que la température atteigne les 118°C. En même temps, faire monter les deuxièmes blancs en neige en y incorporant progressivement 30 g de sucre en poudre (Il faut attendre que les blancs d’œufs moussent avant d’incorporer le sucre en 3 fois). Quand les 118°C sont atteints, verser le sirop dans les blancs sans cesser de fouetter. Fouetter jusqu’à ce que la température retombe. Les blancs doivent briller et être assez fermes pour former un bec d’oiseau. (C’est à ce stade que le colorant doit être incorporé pour avoir des macarons colorés !).

Le macaronnage : Incorporer en trois fois le mélange 1 au mélange 2. Macaronner ! (Cette étape est importante, car d’elle dépend l’apparition de la collerette !). Ne pas hésiter à écraser le mélange contre les parois du récipient, en effectuant un mouvement de bas en haut et en la ramenant régulièrement vers le centre. Recommencer l’opération une dizaine de fois, jusqu’à ce que le mélange devienne lisse, brillant et forme un ruban.

Dressage :
Placer la préparation dans une poche à douille et pocher, en quinconce, des ronds réguliers (Je compte 1,2,3 et hop je poche le suivant et pour des macarons plus grands, je compte jusqu’à 6 !). Ou donner-leur des formes originales ! Tapoter la plaque pour chasser les bulles d’air et enfourner pour 13 à 15 minutes.

Astuce de pâtissier : Faut-il congeler ses coques de macarons avant de les déguster ? Je me suis donc renseignée auprès de Yannick Lefort et effectivement les cristaux de gels, dus à la congélation, détruiraient l’albumine présente dans le blanc d’œuf rendant ainsi les coques beaucoup plus moelleuses.

 

Pour vous inspirer :

Pour des macarons originaux et rigolos, n’hésitez pas à feuilleter Crazy Macarons

crazy macaron
Crazy Macarons

Sandra Pascual

Hachette cuisine

7 €

 

 

Retrouvez « L’effet papillon » les macarons illustrés dans la Quadrille des gourmands

8 commentaires sur “L’effet papillon… Petits macarons, grande addiction !”
  1. Bonjour, petite question: vous enfournez vos macarons dès les avoir pochés? Vous ne conseillez pas pour cette recette de les laisser croûter 20 minutes?
    Merci :)

    1. Bonjour, Très bonne question ! ;) Avec la meringue italienne pas besoin de faire croûter ses macarons, vous pouvez donc les enfourner dès que vous avez fini de les pocher ! Par contre, si vous avez un petit four et que vous devez réaliser plusieurs fournées, faire attention à ne pas pocher vos macarons sur une plaque chaude, il faut attendre que celle-ci refroidisse, sinon vos macarons vont se craqueler ! Au plaisir :)
      La Châteleine

    1. Bonjour Agathe, alors pour faire les petits papillons, j’ai pris un tampon (acheté dans un magasin de loisirs créatifs) sur lequel j’ai enduit de la peinture alimentaire noire et tamponné mes macarons :) Si vous avez d’autres questions n’hésitez pas !

  2. Bonjour, j’ai également noté la recette de Mercotte, qui ajoute la deuxième quantité de ses blancs non montés à la meringue italienne. Connaissez vous cette recette?

    1. Bonjour, non malheureusement je ne connais pas cette recette, ou du moins je ne l’ai jamais essayé ! Tenez moi au courant ! :D Belle soirée, La Châteleine !

  3. Bonjour,

    J’essaie désespérément de faire les papillons mais je n’y arrive pas. Pourriez-vous me dire dans quelle boutique est-ce que vous avez trouvé votre tampon. J’en ai pris pour enfant en matière style silicone et ça bave. Merci de votre aide

Répondre à Leanna Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>